Les phases de A/B testing

L' A/B testing : l’équivalent marketing du jeu de « pile ou face »

Parfois, les entreprises n’hésitent pas à prendre des risques et sauter dans le grand bain. Toute décision peut représenter une opportunité mais aussi un potentiel désastre,  quoi qu’il arrive il faut prendre des décisions pour continuer à avancer. Mais que diriez-vous s’il existait un moyen de prendre la bonne décision à chaque fois ? Ou de tirer des leçons d’un bilan précédent afin de prendre ensuite une meilleure décision ? C’est ici qu’entrent en jeu les pages de test A/B, également connues comme « tests fractionnés ». C’est un exercice courant en marketing digital, qui consiste à comparer deux versions (ou plus) de pages web ou de stratégies marketing, afin d’évaluer laquelle est la plus efficace pour atteindre un objectif donné.

Lorsque vous créez une page web, l’objectif principal est que celle-ci contribue à un bon taux de conversion global. Or, les internautes sont connus pour être imprévisibles et difficiles à satisfaire. Il suffit parfois de petits changements – comme ajouter un témoignage ou modifier la mise en page d’une page web – pour améliorer votre taux de conversion deux voire trois fois plus qu’en changeant un autre paramètre. Comme les taux de conversion servent de base pour établir les revenus d’un site Internet, les tests A/B constituent toujours un bon exercice et sont recommandés par la plupart des professionnels du marketing.

Pour les entreprises, il peut être difficile de savoir quelle variable évaluer lors de tests A/B si les objectifs de l’entreprise ne sont pas – ou mal – communiqués auprès des équipes marketing. Absolument tous les paramètres peuvent être soumis à des tests A/B, et chacun d’entre eux à des conséquences sur votre stratégie marketing globale. En dehors des pages Internet, vous pouvez également soumettre à des tests fractionnés des liens, des images, des titres, des appels à l’action (CTA ou Call To Action en anglais), des liens institutionnels et même la mise en page d’emailing. C’est ce qui rend les tests A/B aussi intéressants du point de vue stratégique – notamment grâce aux données récoltées.

Même si vous avez raison de vous faire confiance lorsque vous prenez une décision marketing, il faut néanmoins garder à l’esprit que l’avis qui compte le plus est celui de vos clients, et non le vôtre. Le design d’une page ou d’une publicité sera toujours perçu de manière subjective, c’est pourquoi seules des données empiriques sur le sujet peuvent vous assurer de prendre la bonne décision pour votre entreprise. Un simple test fractionné peut vous permettre de maximiser l’impact de vos appels à l’action.

" Les marketers médiocres pensent campagnes. Les grands spécialistes du marketing pensent croissance." - Neil Patel

Les phases de A/B testing continued

Bien que le concept des tests A/B soit facile à comprendre, leur mise en application dans vos activités marketing peut se révéler plus compliqué qu’il n’y paraît. Si certains logiciels marketing intègrent une fonction de test A/B pour certaines tâches – notamment les campagnes d’emailing –, la plupart des tests A/B doivent être pilotés par des personnes expérimentées sachant quels paramètres tester. Les professionnels du marketing disposent d’un éventail d’outils pour collecter des données et créer des rapports détaillés, afin d’avoir des connaissances précises ainsi qu’une bonne vue d’ensemble. Voici certains éléments couramment rencontrés dans les tests A/B :

Les intervalles de confiance

Ces intervalles vous permettent de quantifier la fiabilité d’une estimation issue d’un test A/B, et de prouver que les résultats obtenus ne sont pas liés au hasard. Ces intervalles sont des nombres indiquant la marge d’erreur potentielle. Habituellement, les intervalles de confiance prennent la forme d’un pourcentage : plus il est faible, plus vous pouvez vous fier aux résultats obtenus par les tests A/B.

La cartographie thermique

La cartographie thermique peut être un outil visuel essentiel afin de suivre le comportement des internautes. Si vous vous reposez sur des appels à l’action (CTA ou Call To Action en anglais) dans certaines sections d’une page web, il est important de savoir comment les internautes réagissent à la mise en page de vos contenus. Si une cartographie thermique indique que la plupart des utilisateurs cliquent sur des éléments liés à votre appel à l’action, cela signifie que vos paramètres fonctionnent déjà de manière optimale.

Les tests multi-variés 

Cette approche est utilisée lorsqu’il est nécessaire d’évaluer plusieurs versions de différents éléments (d’une page web par exemple). Sans l’aide de professionnels, entreprendre de tels tests peut se révéler impressionnant, car cela implique de se souvenir des différentes combinaisons testées sur une même page. Afin d’être concluants, ces tests ne peuvent être menés que si le site ou les pages disposent d’un trafic suffisant.

Votre partenaire Les phases de A/B testing

Pour résumer

Les tests A/B sont devenus au fil du temps une pratique marketing couramment utilisée pour les campagnes digitales, aussi bien de petites que de grandes envergures. Afin d’en maximiser l’efficacité, les décisions stratégiques doivent reposer sur des données mathématiques ainsi que sur les taux de conversion, et non sur l’instinct des uns ou des autres. Contactez Outsmart Labs dès aujourd’hui, et laissez-vous vous accompagner dans la création de tests A/B pertinents pour votre entreprise et son épanouissement.

"Créez des relations, pas des liens." - Scott Wyden Kivowitz

Mettons-nous au travail

Envie d'aller plus loin grâce au digital ?

Bénéficiez des possibilités infinies offertes par le digital pour atteindre vos objectifs.

Contactez-nous