Au sein de la sphère du digital, la plateforme de rédaction WordPress constitue un outil de référence pour les créateurs de contenus numériques : en effet, WordPress vous permet de mettre en page et de référencer chaque élément d’un article. Par ailleurs, face à l’essor de ces contenus, il semble indispensable d’optimiser le référencement de votre article, à savoir la rédaction de son contenu, sa hiérarchisation, mais également prendre en compte les critères SEO, indispensables afin d’adjoindre à votre article, une visibilité optimale ! Webmasters et Community Managers, à vos claviers : zoom sur les critères d’un article WordPress parfait !

L’importance d’un contenu optimisé

La pyramide inversée ou comment attirer l’oeil

La pyramide inversée fût pensée pour schématiser une certaine technique de rédaction journalistique censée rendre la lecture d’un article “attrayante” pour le lecteur ! Pratique populaire au sein de la sphère rédactionnelle du web, l’idée principale de cette pyramide est de présenter au lecteur les éléments essentiels d’un texte avant d’aller plus loin dans les détails.

Les étapes de rédaction à retenir !

Le titre, efficace et accrocheur

Le titre constitue la meilleure carte de visite de votre article : À vous de le rendre parfait ! En effet, ce dernier se doit d’être court, à savoir 4 à 10 mots maximum et tenir sur une seule ligne. Attention, il s’agit d’éviter à tout prix tout adjectifs ou prépositions inutils ! Afin d’être visible, votre titre doit contenir des mots clés prédéfinis. Privilégiez également une taille de caractère supérieure (utilisez la balise <Title> ou <h1>) à celle du texte, évitez les majuscules ou fioritures en italique et soulignées. Enfin, pour rendre votre titre accrocheur, les titres qui s’adressent directement au lecteur (apostrophes, questions) sont souvent efficaces !

Le Chapeau, ou comment attiser la curiosité

Le chapeau, est supposé donner l’eau à la bouche à vos lecteurs : petit paragraphe placé en-dessous du titre et en amont de l’article, il sert de présentation globale pour l’article. Il se doit d’être attrayant et donner à votre lecteur l’envie de cliquer : pour cela, gardez en tête le schéma de la pyramide inversée cité précédemment ! Voici également quelques lignes directrices : Votre chapeau doit :

Être court (50 mots maximum),

Être valorisé grâce à un fond de couleur ou des caractères en gras,

Répondre aux 5W, à savoir, les 5 questions contextuelles : What ? Who ? Why ? When ? Where ?

Le corps du texte, découpé et illustré SVP

Le corps du texte pour un contenu web ne répond pas à la même logique d’une dissertation ou d’un article papier : en effet, il doit être scindé visuellement pour accrocher l’oeil ! Pour cela, différentes options s’offrent à vous : créez divers paragraphes, utilisez des sous-titres, des encadrés, n’hésitez pas à mettre en valeur les idées principales en gras. Ces derniers doivent contenir une idée principale (attention, on ne s’égare pas!), user d’un ton adapté à la cible visée et surtout… Intégrer des photos, vidéos et autres infographies pour illustrer vos propos de façon ludique !

Les liens, à consommer avec modération

Les liens inclus dans votre article permettent au lecteur de pousser la lecture vers d’autres pages et d’autres sujets. Attention, point trop n’en faut ! Il ne s’agit pas de casser la lecture captivante de votre lecteur ! Restreignez-vous donc à 7 liens maximum sur une même page ! Certains préféreront même intégrer ces liens en fin d’article afin de ne pas perturber la lecture du contenu de l’article.

Les critères d’un SEO réussi !

Nous avons pris comme exemple le site internet “LOLCats” pour vous guider sur toutes les étapes !

Nom de domaine et URL, qu’est-ce que c’est ?

Le nom de domaine peut s’apparenter à une adresse Internet. En effet, il s’agit là de la façon dont vos contacts et clients trouveront votre site Internet sur le web. Un nom de domaine est donc indispensable lors de la création de votre site web !  

L’URL, (ou permalien) est, quant à elle, plus important. En effet, elle va dépendre des noms des rubriques et catégories que vous avez mis en place sur WordPress. Afin d’optimiser l’URL, adoptez des noms de pages riches en mots clés et utilisez les traits d’union comme séparateurs : votre référencement ne s’en portera que mieux !

Mots-clés, pourquoi sont-ils si important dans votre référencement ?

Les mots clés sont également d’une grande importance dans le référencement de votre article. En effet, si on se positionne mal, même le meilleur des articles ne sera jamais à la première place de Google. Il faut les choisir sur un secteur peu concurrentiel mais dont on sait qu’il y aura de la recherche dessus. C’est là toute la difficulté de trouver les bons mots clés. Un bon mot clef est donc celui qui va apporter du trafic, mais qui sera, en plus, peu concurrentiel. En effet, si ce dernier mot clé est très concurrentiel, vos chances d’être bien positionné dessus s’avèreront faibles.

Voici quelques outils qui peuvent vous aider à avoir un mot-clé parfait pour le référencement:

Google Adwords, qui permet d’analyser combien de fois le mot-clé a été cherché sur google. Mais permet aussi de savoir à combien s’élève la concurrence sur ce mot-clé (faible/moyenne/élevé)

Google Trends, qui permet d’analyser le taux d’intérêt pour ce mot-clé sur une période donnée. Cela vous permet de savoir si votre mot-clé est encore à la « mode ».

Google Suggest, qui se situe directement dans le moteur de recherche de Google. C’est par cet outil que vous pourrez étudier toutes les suggestions pour un mot-clé ou une partie de mot.

Semrush, qui analyse les tendances et les types de recherche récurrentes, est une plateforme différente de Google et relativement complète dans son analyse. Cet outil vous permettra également d’analyser la concurrence.

D’une façon plus classique, vous pouvez aussi afficher le code source des sites concurrents, et l’analyser en recherchant quels mots-clés ont été utilisés pour le référencement de leur article. Pour ça, il vous suffit de faire « clic droit » sur la page que vous souhaitez analyser et cliquer sur « inspecter ». Vous aurez ainsi accès au code source ! Ensuite, tapez « ctrl f » : une fenêtre de recherche dans le code source va s’ouvrir et tapez ensuite « mot-clé ou keywords ». Le tour est joué, vous avez accès aux mots-clés !

Les Balises, et leur enjeux dans la structure de votre article !

Sur WordPress, vous avez plusieurs balises qui doivent être obligatoirement remplies !

La balise « Title » est la plus importante. C’est la première chose que les robots des moteurs de recherche vont analyser et indexer. Cette balise apparaît dans les SERPS de Google. Les SERPS ou Search Engine Results Page sont les résultats des moteurs de recherche.  La balise <Title> doit être composée d’environ 60 caractères et de 4 à 8 mots. Les mots clés doivent être placés au début de la balise et ne doivent pas être entourés de mots inutiles tels que « Bonjour ». Attention, toutes les balises <Title> d’un site doivent être différentes les unes des autres.

La balise « méta-description » n’est pas très importante pour le positionnement d’un site. Cependant, elle apparaît dans les SERP et incite au clic si elle est bien rédigée. Il faut donc y prendre le plus grand soin ! Attention aux fautes d’orthographe et veillez à avoir des phrases accrochantes qui donneront envie de cliquer ! La balise méta-description doit contenir au maximum 160-165 caractères, espaces compris. De plus, si le mot clé apparaît dans la balise <meta description> et est tapé par l’internaute, il sera mis en avant dans les SERP.

Les balises h1, h2, h3, h4, h5, h6 sont les balises les plus importantes après la balise <Title>. Elles permettent de hiérarchiser l’information. Il est primordial de respecter l’ordre des balise ! En effet, certaines peuvent être répétées mais la <h1> doit être unique sur une page. Par ailleurs, elles comportent une double utilité : en effet, pour l’internaute, elles permettent de résumer le paragraphe précédent donnent ainsi une idée précise du type de contenu que le lecteur va lire par la suite.Pour les robots de moteurs de recherche, elles leur indiquent les informations les plus importantes présentes sur la page web, tout en les hiérarchisant. Un outil peut également vous aider à savoir quel titre correspond à quelle balise : Headings Map sur Mozilla Firefox.

L’attribut « alt » de la balise Img est une description courte de l’image. Elle permet aux moteurs de recherche de lire l’image et de comprendre de quoi il s’agit. L’attribut est composé de quelques mots clés séparés par des tirets (pas d’accent, pas de caractère spéciaux, pas de majuscules). Toujours avec l’exemple LOLCats, si vous avez une image d’un chat qui fait les gros yeux, vous pouvez mettre en attribut “alt” : “chat-gros-yeux”.Au final, il est important de suivre toutes ces étapes et conseils pour écrire correctement sur le web, et surtout d’avoir un article parfait qui sera très bien référencé. Cela augmentera votre visibilité et vos sessions. Dans tous les cas vous n’êtes que gagnant ! Alors, à vous de jouer !

Comment rédiger l’article parfait sur WordPress ?

Comment rédiger l’article parfait sur WordPress ?

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *